10 mai 2007

Je dis

J'ai fermé les volets, éteint la lumière et sorti ma boule de cristal : je suis fin prêt pour la prédiction de la semaine. Alors, est-ce que la DS deviendra la console la plus vendue de tous les temps?


Gameboy : 130 millions (GB Color inclus)
PS2 : 115 millions (fin 2006)
PSOne : 102 millions (Mars 2006)
GBA : 80 millions (Mars 2007)
DS : 40 millions (Mars 2007)

La première Gameboy est apparue en 1989. Portée à l'état de mythe, notamment grâce à Tetris, elle restera dans les esprits comme l'ancêtre de toutes les consoles portables. Elle est, à ce jours et en incluant les ventes de GB Color, la console tous formats confondus (salon et portables) la plus vendues. Elle fut la première à voir son nom utilisé comme terme générique pour désigner les supports vidéoludiques, et ce par la masse des non-joueurs. Elle conserve d'ailleurs encore ce statut de référence pour toutes les grands-mères ("Oh, il joue à la Gameboy... - Mais non, mammy, c'est la DS!). Je rappelle à tous les voyageurs du temps venant des années 90 que la GB Color n'est plus commercialisée depuis 2001, et que ses chiffres de vente sont donc figés. Tout comme ceux de la PSOne...

Car la deuxième marque qui reste tatouer sur nos têtes jusqu'à nos cerveaux est Playstation. En 1995 débarque dans nos contrées ce qui sera, au-delà de la Gameboy, le véritable coup de fouet pour l'industrie. La PS signale les débuts du jeu vidéo en tant que marché de masse, et devient, par ses 100 millions d'unités écoulées, le premier gigantesque succès pour une console de salon. À l'instar de Gameboy, Playstation est aussi utilisé à tout va pour désigner une console (remplacer l'exemple avec mammy par Playstation et XBox).

Reste les 3 grandes vendeuses encore présentes dans vos boutiques à ce jour : la GBA, la PS2 et la DS. La première, malgré d'excellents résultats, reste dans les starting-blocks par rapport aux autres hardwares cités dans ce post. Sachant de plus que ses capacités sont intégrées à la DS, cette dernière permettant d'accueillir les cartouches GBA, son seul attrait est son prix. Mais mis à part les remakes de FF, elle n'est plus vraiment une console de premier ordre, et ses jours sont comptés. Ses ventes finales ne devrait pas dépasser les 85 millions.

Après le défilé de tous les serial sellers (c'est un concept : les serial killers des best sellers), la Playstation 2 apparaît comme un concurrent de taille pour le titre de consoles la plus vendue. Fort des acquis de la première itération, la PS2 sort en 2001, et démarre sur les chapeaux de roues. L'intégration d'un lecteur DVD, encore marginal à l'époque, s'avèrera finalement être un excellent compromis, offrant le loisir vidéoludique et cinématographique dans le même appareil. Console de salon la plus vendue de tous les temps (si l'on sépare les ventes de Gameboy et GB Color, la PS2 s'impose même comme championne toute catégorie), elle assoie encore sa supériorité par des titres de qualité qui sortent encore régulièrement, un catalogue imbattable et un prix largement accessible par rapport aux autres systèmes présents sur le marché. Elle peut donc rapidement combler son retard et dépasser les 130 millions de sa petite soeur kyotoïte.

Mais le vrai challenger du moment est la DS. Sortie sous une première forme peu sexy en 2005, elle commence réellement à s'imposer en 2006 avec sa version Lite, forte d'une taille restreinte, d'écrans mieux rétro-éclairés et d'une finition au poil. Avec 40 millions (quarante!) écoulées en juste 2 ans, elle est le nouveau joujou high tech des grands comme des plus petits, avec un catalogue qui explose depuis que les éditeurs ont pris conscience de son potentiel. Continuellement en rupture de stock au Japon, les capacités de production ne cessent d'augmenter pour répondre à une demande qui comprend de plus en plus de profil différents, grâce à la diversité de son offre (plate-forme, aventure, RPG, mini games, programme ludo-éducatifs,...). En une paire d'année, elle a atteint la moitié de ce qu'a fait la GBA en 6 ans, mais surtout le tiers des résultats de la PS2 et de la GB, qui ont respectivement vu le jour en 2000 et 1989.

Écoutez donc mes frères : je dis que la DS battra tous les records précédemment atteints, et qu'elle s'imposera comme le nouveau terme générique pour désigner une console portable. Au vu de la situation actuelle, ce n'est pas prendre trop de risques que de dire cela, mais la PS2 reste une sérieuse concurrente pour le titre.

Alors si vous souhaitez me contredire, ou juste me traiter de couard pour avoir donner mon avis sur un sujet peu propre à polémique, rendez-vous dans les commentaires.

3 commentaires:

conboy a dit…

Couard!

Pigiste a dit…

sacré conboy, toujours là pour être con à la place des autres...

Muldenhower 4 ever a dit…

Conboy doit avoir un cancer du doigt de pied