08 juin 2007

Hyène


Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la DS et la Wii se vendent plutôt bien. Ajoutez à cela que, contrairement à la concurrence, Nintendo ne commercialise pas ses hardwares à perte, et ramasse donc le beurre sur les consoles, et l'argent du beurre sur les jeux. Et cette argent n'est pas jeté d'un avion pour créer une pluie de billets sur Kyoto. C'est le vénérable Hiroshi Yamauchi, précédent PDG de Nintendo qui doit toujours posséder 2-3 trucs sur place, qui se charge, dans un élan de bonté, de prendre le risque de mettre des convois exceptionnels de Yens sur son compte. Et à force de capitaliser comme ça, il vient d'atteindre le troisième rang des japonais les plus riche. Je suis dégoûté, je serai jamais le 3ème japonais le plus riche.

Comme info, ça change un peu des charts japonais trustés par big N. Enfin presque...

Mori Tops Softbank's Son on Forbes List of 40 Richest Japanese (bloomberg.com)

1 commentaire:

Richou a dit…

D'ou l'expression.

ZYVA C'est bon chuis pas Richie Rich!