22 juillet 2007

Demandez le programme du 23 au 29 Juillet

Je me suis encore bien marré cette nuit. Régulièrement, je fais des rêves qui m'entraînent dans des aventures palpitantes, le genre d'aventure où, bien sûr, je suis une sorte de héros. On ne va pas s'embêter à être un guignol, non plus...

Cette nuit, j'étais invité à une soirée sur le chantier d'un building. L'ambiance est certes quelque peu oppressante, avec une architecture rétro-futuriste telle Bioschock et un filtre des couleurs bleu, donnant un côté "monde réel" de la Matrice au tout. La fête, où nous étions quelques centaines, se passait bien jusqu'à ce que la magie des rêves mette de l'eau un peu partout, que tout le monde ne se disperse et que débarquent des hommes qui, mystérieusement, nous veulent du mal. Entraîné par le courant du fleuve qui était apparu dans la rue, j'arrivais malgré tout, en nageant au fond, où le courant est moins important et où je reste invisible aux yeux des ennemis qui nagent en surface, à revenir dans la pièce où nous étions précédemment afin de récupérer un obscure objet qui devait sûrement me servir. Elles sont quand même utiles, cette excellente apnée et cette brasse qui me fait aller plus vite que quand je cours...

Une fois dans la pièce qui, elle, est au sec, j'attrape mon dû et traîne dans le bâtiment pour éventuellement retrouver des amis. Je croise alors un certain Mikhaïl, qui reste discret sur la raison de sa présence. Il m'indique une personne avec qui entrer en contact et prends un chemin différent du mien. Après cette curieuse rencontre, je trouve enfin Edouard, et nous repartons à deux par le fleuve-rue dans lequel nous étions quelques minutes auparavant. Nous nous laissons dériver pendant quelques instants, jusqu'à atteindre un parking sur lequel ont étrangement poussé 3-4 maisons.

C'est dans l'un de ces abris que je trouverai l'homme dont Mikhail m'a parlé. Mais avant, je rencontre, habitant dans ces maison, des personnes de ma famille et des amis s'étant réfugié ici en attendant d'en apprendre plus, l'endroit étant en sécurité. Je les quitte un peu à contre coeur pour me rendre dans l'habitation d'à côté. Là, le fameux homme m'explique la situation. "Est-ce la troisième guerre mondiale?" le demande-je, candide. "Non, mais c'est la première d'un nouveau genre. Pour nous en sortir et stopper l'avancée des ennemis, un seul et unique homme doit prendre le pouvoir du monde pour régler cette crise. Cette homme est Nicolas Sarkozy."

Bon, là, c'est le passage bizarre de tout rêve. Même quand on vit quelque chose de complètement imaginaire, mais cohérent, il existe toujours un passage de l'incompréhension comme celui-ci. Nicolas Sarkozy au pouvoir du monde, le principe est gênant, mais mon instinct utopique me souffle que c'est véritablement la solution à cette blitzkrieg.

Après les explications de l'homme, je dois me rendre dans la base d'une communauté internationale ayant pour but de renverser le pouvoir des ennemis, et rencontrer une autre tête pensante de l'organisation pour me voir confier une mission. En arpentant les couloirs, puisque je suis maintenant dans un immeuble, je rencontre diverses personnes, connaissances ou non, mais je retrouve, en plus du filtre bleu à la Matrix, une organisation avec des moyens dérisoires, rappelant le même film.

Deux rencontres marqueront mon errance. D'abord, je retrouve une nouvelle fois le mystérieux Mikhaïl, qui me sourit et va aux toilettes. Souhaitant en apprendre plus sur sa présence, je toque à la porte pour lui parler, et comme je ne reçois aucune réponse, je l'ouvre pour trouver une pièce vide. À première vue, il aurait un pouvoir qui lui permet de se déplacer dans les canalisations! Après cette découverte étonnante, je reprends mon chemin et tombe sur ... Georges W. Bush! Je lui pose quelques questions pour connaître son avis sur le fait que Sarkozy soit LA personne qui doive prendre le pouvoir, et il en est clairement peiné. Mais bon, je n'ai pas que ça à faire, et doit toujours trouver ce meneur d'équipe.

Quand j'arrive enfin à ses côtés, il m'explique qu'une mission commando va avoir lieu en terrain ennemi. Une équipe de 4-5 personnes doit s'y rendre, et il veut que j'en fasse partie, le culot que j'ai eu au début des évènements en retournant sur mes pas pour trouver mon objet l'ayant impressionné. Je retrouve dans cette équipe Manuel (un ami), et pour nous rendre sur le lieu concerné, nous devons emprunter les canalisations, à l'instar de Mikhaïl. En effet, dans nos rang, nous avons une fille qui permet aux autres d'être transportés dans les tuyaux, mais pas elle-même. Notre point de départ sera donc ... un grand urinoir aux formes particulières.

Malgré le côté risible de cette objet, son découpage alambiqué le rend inquiétant, et je partage ce sentiment avec Manuel. L'idée d'être happés dans cette bouche torturée pour une mission qui se veut dangereuse n'augure pas que du bon... Le chef d'équipe lance un décompte de 23 minutes, au bout duquel notre absence signifiera notre décès. Je m'approche de la céramique au côté de laquelle se tient la jeune femme nous permettant d'y entrer. Je me penche devant, et bascule dedans, pour me retrouver dans un espace confiné, épié par un oeil géant. Il s'agir de celui de la fille qui nous guidera dans ce dédale de tuyaux. Nous sommes maintenant tous entrés, et c'est là que tout débute, notre mission commando pouvant sauver les nôtres, ou nous être fatales...


Je peux vous assurer que j'étais dégoûté de me réveiller à un moment aussi palpitant, mais j'avais déjà passé pas mal de temps dans cet univers. Ce genre de songe me vient souvent, je vous raconterai donc les prochains, si ils en valent le coup. Mais ce genre de rêve long et assez cohérent (j'ai dit assez) ne me vient pas souvent, disons tous les 3-4 mois. Maintenant que je vous ai embêté, jeux vidéos.

Évènements

À part le Tour de France dans les Pyrénées, rien.

Jeux

27/07/07

Les 4 fantastiques et le surfeur d'argent (Wii, XBox 360, PS3, DS, PS2)
J'attendais surtout de ce jeu un excellent rendu du Silver Surfer, qui refléterait tout son environnement. Et au vu des premières images sur XBox 360, ce sera ... pas terrible. Et un mot suffit à presque enterrer le jeu : licence.

Atelier Iris 3 Grand Phantasme (PS2)
Les fans de RPG trouveront de quoi nourrir encore leur PS2, et à petit prix, en plus (40€).

La sélection de la semaine de chiens écrasés

Pokémon Diamant et Perle (sur DS le 27 Juillet)

Je ne suis pas un Pokéfan, mais la sortie de chaque nouveau Pokévolet provoque un tel Pokétaulée, que je suis presque Pokécontraint de le Pokédécréter sélection de la semaine. Pokégageons que cela va encore écouler quelques PokéDS sur le Vieux Continent... C'est une Pokéblague de merde de mettre Poké partout, non?

Même si il ne se passe VRAIMENT pas grand chose cette semaine, il reste quand même un retardataire à signaler : World Championship Poker 2 sortira finalement le 26 Juillet. Intéressant, non?

2 commentaires:

Pokébillups a dit…

T'es un Pokéfilsdebah ou un fils de pokébah?

Pigiste a dit…

Bonne Pokéstion...

Je me définirai plutôt comme un Pokéfils de Bah, parce que Pokébah, ça fait trop Pokéball.