06 mai 2008

Le mardi, c'est permis l'éternel recommencement

Hier, j'ai atteint les 15 heures de jeu à GTA, et j'ai toujours l'impression d'être dans le didacticiel... En même temps, dans les GTA, le didacticiel dure jusqu'à la fin du jeu. Enfin bon, ce que je voulais dire, c'est que je suis un traineur de jeux vidéo, comme certains d'entre vous le savent déjà. Que ce soit dans un Zelda, dans Assassin's Creed ou dans un GTA, je passe beaucoup de temps à traîner durant les 20-30 premières heures de jeu. Puis arrive le point de non retour où j'en ai marre de scrupuleusement tout visiter et où j'enchaîne la fin du jeu à fond la caisse. Et comme d'habitude, ça se traduira dans GTA par une grande connaissance de la première île, un certain sens de l'orientation dans la deuxième et l'incapacité totale de me passer du GPS dans la troisième. GTA est un éternel recommencement...


Mais il y a bien d'autres éternels recommencements dans les jeux vidéo : les gue-guerres de fanboys, le foutage de gueule que connaît l'Europe, ... Mais il y en a un qui a été ravivé la semaine dernière par Dan Houser de Rockstar : l'intérêt trop important donné au marché casual, voir son danger. Woooooouuuuuh, ça fait peur. Régulièrement, je reviens sur ce sujet éculé, mais je crois profondément que les jeux vidéo ont besoin de ce marché. Et je vais essayer de vous convaincre, une fois de plus...

Imaginez que vous aimez les barquettes de LU. Personnellement, je n'aime pas, mais imaginons. Vous êtes un fan de la première heure et pour vous, rien ne vaut la barquette fraise des débuts. Puis est arrivé la barquette au chocolat, avec son chocolat tout ... chocolaté. Les deux produits ont cohabité sur le marché, chacun ayant ses amateurs et ses détracteurs. Est-ce qu'à un moment, vous vous êtes inquiétés de l'avenir des barquettes à la fraise avec l'arrivée de la version chocolat, ingrédient pourtant largement apprécié? Non, parce que c'est juste une nouvelle saveur qui vient élargir la catalogue, que vous même appréciez peut-être.

Bon, là, normalement, vous avez dû comprendre la métaphore, à moins que je me sois mal expliqué ou que la guerre des barquettes de LU vous soit étrangère. L'arrivée d'une nouvelle branche à un marché ne signifie pas la fin du marché original. Des millions de joueurs aiment le loisir vidéoludique traditionnel, largement ce qu'il faut pour qu'il survive au casual gaming, puisqu'assez important pour rapporter de l'argent. Bien sûr, peut-être que le nombre de productions "hollywoodiennes" diminuera, mais il ne disparaitra pas. Et puis ce n'est pas comme si on avait le temps de jouer à tous ces grands jeux.

Bon, OK, moins de jeux ambitieux casserait la diversité, mais il faut bien un peu de mauvaise foi pour soutenir un argumentaire...

Mais ce n'est pas ça le plus important... Avec des consoles toujours plus évoluées, il faut de plus en plus de ressources humaines et techniques pour développer un soft. Et donc plus d'argent. Sans le casual gaming, je pense qu'à l'heure actuelle nous ne serions pas loin d'un crack de l'industrie, voir déjà dedans. Les jeux casuals, aussi médiocres soient-ils, ne coûte pas cher à faire et rapporte facilement de l'argent. Et c'est cet argent aisément gagné qui finance des projets plus ambitieux et plus en adéquation avec ce que l'on attend, nous, joueurs. Attention, je ne défends pas les éditeurs opportunistes qui sortent des merdes sans nom, et ce sans scrupule, sous prétexte que les casuals ne savent pas forcément différencier le bon du moins bon. Je dis juste que le casual participe largement à l'équilibre actuel du marché.

Tout ça pour dire que le casual n'est pas un danger pour le jeu vidéo, et au contraire c'est même peut-être le sauveur de l'industrie. Je finirai comme d'habitude par vous rappeler que sans le casual gaming, le jeu vidéo n'obtiendra pas la reconnaissance qu'il mérite. Si je continue à la dire aussi souvent cette phrase, je crois que je ne vais plus la supporter. A moins que ce soit déjà le cas...

4 commentaires:

moussif a dit…

J'avoue que ton argumentaire sur le casual et sa nécessité tient la route.

Je suis d'accordo.

Pigiste a dit…

Moussif x

C'est bon, t'es coché. Reste plus qu'à convaincre les 30.024.842 joueurs restants.

brtu brlu a dit…

comment tu te fais mousser

Pigiste a dit…

Ah oui, un peu. Oups...

En tout cas, heureusement que c'est pas Nick qui a écrit le message d'origine...