20 juin 2007

Fast Forward - Yataaaaaaaaa

22 jours. C'est le temps qu'il aura fallu pour que ma DS Lite revienne de chez Nintendo après son craquage. Avec le vendeur, on se demandait si Big N me ferait payer 20€ de réparation, vu que ma DS était fissuré et non cassé. Pour éviter cela, il avait ajouté une ligne : "coupure de l'écran tactile par intermittence". Et apparemment, cette phrase a fait son effet puisqu'ils m'ont carrément renvoyé une nouvelle DS! Bon, au passage je perd le film protecteur que j'avais mis sur l'écran tactile, mais je gagne des boutons L et R tous beaux, et surtout tous propres. Je ne sais pas ce que je faisais de mes index avant de jouer.... Bref!

Pour accueillir cette nouvelle venue au sein de ma demeure, rien de tel que cette nouvelle eeeeexceptionnelle qui vient de tomber . Un Contra 4 sur DS! Me reviennent instantanément en tête les cessions Contra III en co-op avec mon frère, dans notre prime jeunesse. Que de bon souvenir...

Le point qui attire les foudres de quelques amateurs d'éclatages d'aliens est le développeur. WayForward est à l'origine de titre à licence comme Bob l'éponge, et surtout Barbie. Et pas un seul jeu de chaque, mais plusieurs. Faut-il pour autant tirer la sonnette d'alarme?

Les personnes qui travaillent dans ce genre de studio ne sont sûrement pas arrivé dans le milieu pour développer des Barbie, et ont, comme nous tous, des souvenirs vidéoludiques exceptionnels, et souhaiteraient à leur tour offrir le même type d'expériences aux joueurs. Mais parfois, pour manger à sa faim, les développeurs sont contraints de débaucher des contrats pour des jeux faciles et rapide à faire. Et ce qui manque dans ce type de projet, c'est bien souvent la motivation et non le talent. Les bonshommes de WayForward se retrouvent donc subitement avec de l'or sous la main, et ne vont pas laisser passer leur chance comme ça. Surtout sous l'égide d'un Konami qui se doit de bétonner un titre attendu de longue date.

Et c'est peut-être même tous ces jeux de la honte qui ont fait que Konami s'est intéressé à eux. Imaginez des développeurs flexibles, qui ont offert en un temps très réduits des titres corrects pour le public ciblé, et maintenant dites-vous qu'avec une durée de développement convenables sur une plateforme qu'ils connaissent bien, la donne peut être surprenante, et dans le bon sens.

Patience, mais bon, j'aimerais quand même avancer le temps pour voir le résultat...

5 commentaires:

bag raider fan a dit…

http://www.myspace.com/bagraiders


ECOUTE FUN PUNCH et fais des chorégraphies

Elle est pour toi cette chanson
Toi le billups qui sans facon...

Dis moi si tu kiffe!!!

yeahhhhh (stadium de yeah) a dit…

Mille son-per sont venus!!!

Pigiste a dit…

ça ferait une bonne musique de street fighter, même si ça manque un peu d'esquives et de coups.

fhou fhou, fhou pich

thai fighter a dit…

moi j´je le ferai plus a la thailandaise

kwookwoo, kwoo puch!

thaïlaaaaannnnnnd a dit…

pas mal le kwoo, mais ça manque de h

kwooh kwooh