11 octobre 2007

Je dis une critique juste pour un jeu vidéo juste

Ce soir, je fais un poker. Enfin, poker, poker,... c'est juste le nouveau mot à la mode pour avoir une excuse de se coucher tard en buvant 2-3-12 bières. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ça me fait plaisir. Enfin si, mais j'aime bien faire croire que je vis des moments incroyables. Il y a maintenant près de deux mois, voire deux et demi, que j'ai trop envie de plumer mon crew, mais avec la mission qui m'a pris quelques semaines, je n'ai pas pu. Mais ce soir, c'est le retour au affaire. J'espère que l'esprit de Patrice "As on the River" Laffont sera avec moi...


Nous n'étions pas prévenu. Le "Demandez le programme" de ce lundi n'en touchait pas un mot. Pourtant, c'est arrivé. Une déferlante. Que dis-je : un tsunami. Plusieurs centaines de zélateurs de la concurrence ont été retrouvés noyés sous le flot. Mais quel flot? Le flot d'informations sur Nintendo, bien sûr! La communauté sait plus ou moins que l'autre constructeur japonais a pour habitude d'organiser sa propre conférence de presse en marge du TGS, mais la date précise n'était pas vraiment connu. C'est donc une poignée de semaines après ce dernier que Satoru Iwata & Co sont venus dans nos PCs nous conter l'avenir de Big N.

Des nouveautés? Oui. Quelques unes. Des motos dans Mario Kart, les premiers jeux WiiWare, Fire Emblem sur DS, Super Mario Stadium Baseball et, et c'est sûrement le plus surprenant, Monster Hunter 3 qui a été soufflé à la PS3. Rien de vraiment bouleversant. Et ce n'est pas les épreuves rêves de Mario & Sonic aux JO, qui risquent de tourner aux cauchemars, qui vont changer quoi que ce soit... Et encore moins la date de sortie japonaise de Wii Fitness ou le site bidon MyWiiStory.com, sur lequel on peut raconter l'histoire de sa Wii et ce qu'elle nous a apporté (avec des exemples douteux de malades qui reprennent goût à la vie...). Même l'annonce la confirmation de la présence de Sonic dans Super Splash Grosse Grolle n'a étonné personne, bien que son ajout ne soit pas négligeable (il va être retors à dézinguer, le saligaud...). Alors, Nintendo, on décide de nous fatiguer toute une journée pour ça? Mais est-ce que ça valait vraiment la peine...

Au-delà d'avoir le marché pour lui tout seul, Nintendo aime aussi bien squatté la rubrique news de tous les sites JV de la Terre et du système solaire d'Alpha du Centaure (le marché est en pleine explosion). Déjà, coutumier du fait depuis plusieurs années, en s'organisant un évènement pour lui seul, le MC japonais (Master of Compte en banque) nous a semblé encore plus gourmand en temps de cerveau hier. Forcément, la marque est plus que jamais vendeuse, et les journalistes ne se privent pas pour multiplier les articles en faveur de Big N. Imaginez si chiens écrasés s'appelait Toads ecrasés... Nintendo veut vraiment étouffer la concurrence, et le genre de chose qui s'est déroulé hier leur assure une journée complète de news sur chaque site. Après le squat quotidien de Smash Bros. Dojo, le jour Nintendo...

Alors bien sûr, amateurs et détracteurs de la marque se sont unis sous une unique bannière pour se plaindre de l'omniprésence de la marque hier. Il faut dire que sur une vingtaine de news dans la journée, une bonne dizaine concernait uniquement Nintendo (consoles et jeux). Seul Monster Hunter 3 n'est pas un jeu développé ou supervisé par Nintendo, mais sa renommée outre-Eurasie (j'essaye d'innover...) n'est plus à démontrer, et le soft poussera quelques opposants à la Wii à investir dedans malgré le manque d'évolution graphique, évolution qu'une PS3 aurait, elle, offerte au jeu. Cette journée Nintendo n'était même pas très plaisante pour le commun du lambda de Monsieur X des gamers, puisque que les informations distillées ne sont pas bouleversantes. Décidément, ce 10 Octobre est à oublier.

Ça, c'est si j'étais de mauvaise foi. Certes, l'avalanche de news estampillées Nintendo était étouffante, mais s'en plaindre serait avoir la mémoire courte. Vous vous rappelez il y a environ deux semaines? Pleins de japonais se bousculaient pour assister à la grand messe du jeu vidéo au Messe de Tokyo. Et que s'est-il passé en ouverture de cet évènement? Les conférences Sony et Microsoft. Paf, pastèque. Il y a deux semaines, c'était dix news Sony qui se battait contre dix news µ$, sans que cela ne gêne personne... Un peu d'impartialité, s'il vous plaît.

Ce qui gêne, et qui rend une conférence Nintendo insupportable et étouffante pour certains, c'est bien sûr le parti pris grand public de la marque. J'ai toujours apprécié Nintendo, et moi aussi je suis gêné par cette recrudescence de projets casual à l'intérêt ludique limité pour nous, pauvres gamers. Je ne m'hasarderai pas relancer ce débat qui devient éternel sur le casual gaming. Il faut faire avec cette nouvelle branche du jeu vidéo, surtout qu'elle peut apporter au médium la reconnaissance qu'il cherche depuis tant d'années.

Je dis que les plaintes à l'encontre de Nintendo concernant leur omniprésence hier sont injustifiées. On ne peut pas les condamner de vouloir se démarquer en organisant leur propre évènement en marge du TGS. Ils accèdent, au final, à la même couverture que leur concurrent, mais en choisissant de la tricoter à un autre moment. Des critiques plus constructives consisteraient à remettre en cause le fait qu'il ne joue pas le jeu (ohohoh) en ne participant pas à l'un des trois gros rassemblements vidéoludiques de l'année.

Et puis, n'oubliez tout de même pas que sans Nintendo, les jeux vidéo ne seraient pas où ils en sont aujourd'hui...

5 commentaires:

wbylf a dit…

je suis officiellement le billups qui a passé la barre des 7000 pages.

C'est symbolique - 07/07 - 7000

quel chingy

Hell Pé a dit…

C'est marrant, moi j'en ai entendu qui, après s'être plaint trois mois de rien entendre à propos de leur console Nintendo, trouvent les annonces de l'autre jour "légères". My hardcore gamer is rich on dirait...

Pigiste a dit…

"C'est marrant, moi j'en ai entendu qui, après s'être plaint trois mois de rien entendre à propos de leur console Nintendo, trouvent les annonces de l'autre jour "légères""

Je ne sais pas si tu parles de oim, mais en tout cas, c'est vrai que je me suis plaint du manque de nouveautés venant des trois constructeurs. Mais on ne peut quand même pas sauter au plafond avec les news d'hier...

à part la confirmation de la présence de Sonic dans Smash Bros (dont la rumeur était plus que persistente), l'arrivée prochaine du WiiWare (dont on connaissait déjà l'existence) et la volonté de Nintendo d'améliorer leur service en ligne, on ne peut quand même pas s'extasier devant ce qui est proposé. Pour maintenant, il faudra attendre 2008 pour avoir de nouveaux jeux à mettre dans sa shopping liste.

Hell Pé a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hell Pé a dit…

Disons qu'à un moment donné, il était presque admis pour tout le monde qu'il n'y aurait que de l'edutainment sur WiiWare, qu'on entendrait plus parler du prochain Mario Kart avant l'été prochain et que la chaîne démos n'était qu'une vilaine utopie. Les nouvelles récentes ont au moins ce côté rassurant qui mérite qu'on leur porte attention.

Ce que je regrette, c'est qu'on ait pas profité de l'occasion pour voir ailleurs que du côté de chez Nintendo, et que la promo des softs tierce-parties pourtant très prometteurs soit si mal assurée. Ce qui en fait dire à certains qu'il n'y a plus rien à part Mario Galaxy et Smash Bros, et c'est bien dommage.

(Ah, au fait, je t'ai linké ;))