26 février 2008

Le mardi, c'est permis d'être cap' comme Capcom 2, le retour

En ce moment, je me décide à vider les quelques démos que j'ai accumulé sur ma bobox. Hier, c'est Turok et Turning Point qui sont passés au casse-pipe. Pour le premier, je n'ai pas aimé, et c'est personnel, le fait que l'on ait constamment l'impression d'être perdu. C'est clairement voulu de la part des développeurs (finalement, il y a de quoi se perdre dans la jungle), mais il est vraiment difficile de s'orienter en première personne, ce qui m'a un peu gâché l'expérience. Pour Turning Point, j'ai été déçu, comme beaucoup. Pas par le gameplay, qui reste basique, mais plus par l'ambiance. Je trouve que Spark tenait un principe en or, avec ce passé alternatif où l'Allemagne attaque les Etats-Unis sur leur propre terre. Malheureusement, la tension qui aurait dû se faire sentir lors de l'invasion est totalement absente, et la démo se termine sur une fuite en camion au milieu des immeubles qui s'écroulent, le tout avec de pitoyables effets d'explosion qui se trouvent au mauvais endroits et qui n'ont pas le même grain que le reste des graphismes. On est en 2008, et ce genre de problème date plutôt de 2000...


Une des grosses erreurs de Microsoft et Nintendo pour cette génération de console a été de passer outre l'implémentation systématique d'un disque dur dans leur machine. Avec le développement des téléchargements de jeux, c'est une faute professionnelle d'avoir coupé sa clientèle en deux pour l'un, ou de montrer son véritable retard en terme de capacités online pour l'autre. Le seul qui a vraiment agi intelligemment sur ce point est Sony, qui oblige peut-être à débourser plus pour se procurer une PS3 bas de gamme, mais cette dernière possèdera au moins un HDD qui autorise un grand nombre de sauvegardes et de téléchargements, sans avoir des suées la nuit en se demandant comment on va stocker toutes ces données. Mais comme souvent dans la nature et le monde dans lequel on vit, il existe un plus et un moins...

En plus de disque dur sur chaque modèle, Sony a, on le sait tous, installé sa technologie Blu-Ray dans la machine pour imposer son format HD, mais aussi pour pouvoir stocker un maximum d'informations sur un disque de jeu, et ainsi ne pas être limité pas la capacité de stockage d'un DVD (8 petit Go contre 50 pour le Blu-Ray). Sauf que cette taille conséquente pose un problème : le chargement. Certes on peut stocker plus, mais il faut bien à un moment ou à un autre transférer les données du disque à la console pour que la magie des textures, des musiques et des polygones se fasse. Et charger plusieurs centaines de Mo, et ben ça prend un certain temps...

Temps de chargement potentiellement conséquent et présence d'un disque dur sur tous les modèles de la console, vous voyez où je veux en venir : l'affaire Capcom (pas celle-là, l'autre). Enfin, quand je dis l'affaire, c'est juste pour faire dans le sensationnel. Les gens aiment bien le sensationnel. Même à Jour de Foot sur Canal, ils font dans le sensationnel. Bref, donc : l'affaire Capcom. Tout a commencé avec Devil May Cry 4 qui nécessite sur PS3 l'installation préalable de 5 Go sur le HDD avant de commencer à jouer, et c'est Lost Planet qui connaîtra prochainement le même traitement, une fois le léger retard d'avec la version 360 comblé... Mais alors, c'est bien ou pas?

Comme vous voulez : je fais d'abord le français, ou je réfléchis? Allez, CGT Style, on agit avant de discuter. Imaginons que je sois un fan de DMC 4 (démo à laquelle j'ai aussi joué hier, mais ce n'est pas ma came). Ça fait des mois que je suis teasé par les infos lâchées au compte-goutte atomique, et j'attends impatiemment la sortie du titre. Et comme pour toute attente, plus on approche du but, et plus on a l'impression que le temps ralenti. Mais ça y est, enfin, le jour béni est arrivé. Je me rends donc chez mon revendeur favori et achète le jeu que j'avais réservé dès l'annonce du titre. Un interminable chemin de retour plus tard, j'arrive enfin chez moi, prêt à en découdre avec ces salopards de démons. L'impatience est à son comble, et c'est alors que Capcom met un gros coup de couteau dans le soufflet en me demandant de bien vouloir patienter une grosse vingtaine de minutes, le temps que soit installé sur la console une sorte de mémoire tampon du jeu qui servira à réduire les temps de chargement, enfin c'est ce qu'on nous dit. C'est moche de faire ça à un fan qui n'en peut plus d'attendre...

Cette argument est comme une tour Eiffel en cure-dents : on peut le démonter en 2 minutes. Bien sûr que ça refroidit d'arriver devant le jeu pour que l'on nous annonce qu'il faut encore attendre avant de jouer, mais 20 minutes, c'est pas la mer à boire, faut pas rigoler. Et puis, c'est pour rendre plus agréable l'expérience de jeu par la suite. Enfin, en temps que grand ambassadeur de l'association de soutiens aux modes d'emploi, je conseille à chacun d'en profiter pour jeter un coup au manuel d'instructions pendant ce temps. Comme ça, ça fait un bon prélude au démarrage de la partie. Et si les modes d'emploi vous débectent, je sais pas, parlez à quelqu'un, mangez un truc, allez aux toilettes, faites des pompes, douchez-vous,... Il y a bien assez de choses qui durent 20 mn à faire.

Il est vrai que ce serait déjà bien qu'ils se décident à laisser le choix aux joueurs de réaliser cette installation ou pas, c'est la moindre des choses. A moins que cette installation facilite grandement la programmation sur PS3 ce qui, dans ce cas, est compréhensible quand on doit développer sur 360 et PS3, et que l'on n'a pas le temps de s'attarder sur une version ou sur une autre. Mais ça, on ne le saura vraisemblablement jamais... Enfin bon, c'est pas tout ça, mais j'ai ma conclusion à la Jerry Springer à faire.

Dans un monde où tout doit être de plus en plus facile, ce choix ressemble quand même foutrement à un méchant retour en arrière (on n'a jamais dû attendre avant de jouer sur console, mais le fait de patienter rappelle une époque pas si lointaine où tout ne tombait pas instantanément du ciel), et fait toujours plus ressembler les consoles à des PCs (on doit choisir un modèle, s'enregistrer à droite à gauche, régler des paramètres et maintenant installer le jeu). Et puis, une telle installation est absente des versions 360 sans grand impact sur les temps de chargement, donc pourquoi ajouter ce palier sur PS3? Ça reste un détail et 20mn sont loin d'être insurmontables, mais si la pratique venait à se généraliser, je soupçonne que quelques esprits commencent à s'échauffer, y compris le mien. L'intérêt d'une console n'est-il pas le plaisir facile et instantané?

2 commentaires:

Hell Pé a dit…

Ça n'a pas grand rapport avec le point principal de ce billet, mais comme tu parlais de disques durs, je tenais à me lâcher : c'est quand que ce constructeur qui s'est mis à dos l'Europe avant-hier envisage... non, pas de construire une saloperie de disque dur 1st-party, mais d'utiliser les ports USB de sa console pour permettre à tous ceux qui ont un espace de stockage amovible USB (à mon avis, beaucoup plus que de gens pouvant se payer une console à disque dur, ou même des cartes SD) de stocker des trucs dessus ? Hein ? Ce serait pas putain de baboulifiant ça ? Théoriquement, en USB 2, il serait possible de jouer directement depuis un tel support, contrairement au cas des cartes SD !
Ce qui me tracasse, c'est qu'avec tous ces cons de ricains qui veulent un cale-porte plus gros, qui lit les Blu-Ray et avec le disque dur dedans, Reggie risque de les écouter...

Pigiste a dit…

C'est vrai que N. (pour ne pas les citer) vont surement nous balancer un HDD hors de prix, un peu comme Microsoft et son disque dur 120Go à 3 milliards de brouzoufs, soit environ 180€.